275 209 visites 10 visiteurs

Voyage en terres médocaines : mi-figue, mi-raisin

15 octobre 2017 - 22:36

RÉSERVE : PMR 21 (BD) - RCC 24

1 AUBERT 2 ESCUDERO 3 BOUYSSOU 4 GOMIS 5 DROUIN 6 LOMBANGE 7 LORMAND 8 SEAILLES 9 LARSONNEUR 10 BAX 11 REMY 12 ELIE 13 BORDESSOULES 14 BANOS 15 MIR sont entrés en jeu : PRONET, BOURGEOIS, LAURE, HUMPHRIES, CHAUBARD, BELOEIL

C'est sous un magnifique soleil que les équipes réserves ont ouvert cet après-midi rugbystique.

Un XV CADAUJACAIS qui brille de mille feux par la qualité de son jeu et l'envie démontrée par l'ensemble des garçons. SEAILLES plante un essai d'entrée de match, puis TIRET, par deux fois, va porter le score à 19-6. Le début de seconde mi-temps est tout à l'avantage des médocains qui réduisent l'écart et reviennent à 19-16. Entre-temps Antoine BOURGEOIS aura "craqué" et laissé ses copains à 14.

Sur une énième relance de MIR, insaisissable et très en jambe, SEAILLES encore lui, déchire la défense, le jeu rebondi et c'est Antoine AUBERT qui porte le cuir en en-but : 24-16, il reste 10 minutes.

Les garçons vont alors subir des assauts en règle des médocains, mais ils tissent une toile à grand coup de plaquages, où les jeunes LOMBANGE, TIRET, BOUYSSOU et l'expérimenté ELIE mettront les médocains en échec jusqu'à la 79ème où PMR marquera en coin. 24-21, score final pour une première victoire de notre baby, logique et méritée.

 PREMIÈRE : PMR 28 (BO) - RCC 6

1 N'DONG 2 VIAUD 3 DE RUL 4 AZOULAI 5 PERRIER 6 GUERRIN 7 AZOULAI A 8 DE SOUZA 9 LAHONTA 10 CHAMPEVAL 11 VALOTA 12 MARTINI 13 GONON 14 ST-GERMAIN 15 AUTTA sont entrés en jeu : LOUBINEAUD, ESCUDERO, TACHOIRES, COELHO, LALLIER, LEGIER, MONEY

Belle entame des CADAUJACAIS qui, d'entrée, mettent la main sur le ballon et Nicolas LAHONTA converti une pénalité de 45m en face.  Les deux équipes se connaissent bien et c'est PMR qui a la 8ème surprend la défense sur une combinaison autour du 10, le numéro 12 se fait la malle et pointe sous les pagelles : 7-3. 

Les locaux mettent les rouges et noirs sous pression par un jeu au pied efficace d'Alexandre SORE. Les cadaujacais relancent tous les ballons refusant de se sortir de la pression. Systématiquement, avec une précision diabolique, nous sommes maintenus dans nos 30m. A la 23ème, sur un jeu au pied aléatoire, nous sommes punis et c'est le n°1 qui pointe en en-but : 14-3. 

Une réaction d'orgueil permet à MARTINI de mystifier la défense, de percer et de trouver St-Germain stoppé irrégulièrement. LAHONTA réduit le score : 14-6. 

Nos garçons semblent revenir dans le match et sur un lancement d'attaque SORE voit clair, intercepte et claque un contre assassin 21-6 à la mi-temps. 

La deuxième mi-temps voit les cadaujacais adossés au vent, jouer, jouer et commettre beaucoup de maladresses. La conquête se dérègle sur les moments importants. PMR sauve les meubles et nous renvoie systématiquement dans notre camp. Sur une pénalité jouée à la main par les locaux, les errements défensifs coupables donnent le Bonus Offensif aux locaux qui n'en demandaient pas tant. 

Jamais les cadaujacais n'ont renoncé, mais aujourd’hui les médocains étaient plus forts. Une leçon de réalisme terrible donnée par des médocains plus disciplinés et appliqués. 

Un déplacement riche en enseignement.

RDV dimanche à CADAUJAC, pour la réception de MIMIZAN, avec un match déjà important pour la suite du championnat.

 

Commentaires

1978-2018 LE RCC FETE SES 40 ANS